L'assistance éducative ou ce qui s'y apparente et la curée

Derniers commentaires

En réponse à: Des nouvelles de la secte

bk [Membre]


PermalienPermalien 15.07.18 @ 21:31

En réponse à: Des nouvelles de la secte

bk [Membre]

PermalienPermalien 15.07.18 @ 16:54

En réponse à: Des nouvelles de la secte

bk [Membre]
Chère Anonyme, allez discuter de ce qui se respecte ou non ainsi que de dignité et du passé que j'évoque plus haut avec le couple Clementz.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070719&idArticle=LEGIARTI000006417816&categorieLien=id

Section 1 : De l'enlèvement et de la séquestration.

Article 224-5. Lorsque la victime de l'un des crimes prévus aux articles 224-1 à 224-4 est un mineur de quinze ans, la peine est portée à la réclusion criminelle à perpétuité si l'infraction est punie de trente ans de réclusion criminelle et à trente ans de réclusion criminelle si l'infraction est punie de vingt ans de réclusion criminelle. ...
PermalienPermalien 14.07.18 @ 18:27

En réponse à: Des nouvelles de la secte

Anonyme [Visiteur]
C’est une honte, pire même, d’être heureuse du décès d’une merveilleuse fille. Votre histoire n’est pas comparable à celle qu’ils sont entrain de vivre. Vous êtes irrespectueuse, vous n’avez aucune dignité, je vous souhaite encore plus de malheur que vous avez déjà vécu, c’est tout ce que vous méritez.
PermalienPermalien 14.07.18 @ 17:33

En réponse à: Des nouvelles de la secte

bk [Membre]


PermalienPermalien 14.07.18 @ 12:30

En réponse à: Des nouvelles de la secte

bk [Membre]
Aux DNA de ce 13 juillet. 21 ans.

PermalienPermalien 13.07.18 @ 10:50

En réponse à: Des nouvelles de la secte

bk [Membre]


PermalienPermalien 12.07.18 @ 22:09

En réponse à: Qu'est-il arrivé à Maître Yael Mellul ?

bk [Membre]
"Trouver du recul sur sa cause pour n'y puiser qu'un mieux-être" aura pris du temps et lui aura sans doute coûté sa carrière. Omise du barreau de Paris à sa demande, en février 2015, après vingt ans d'exercice, Yael Mellul confie un "burn-out", une "descente aux enfers" dans laquelle les difficultés personnelles et les coups reçus dans le débat public s'entremêlent. Elle suit depuis une psychanalyse.

La femme qui voulait faire tomber Cantat
Par Benoist Fechner et Claire Hache, publié le 26/06/2018 à 17:30, mis à jour à 19:46
extrait

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/yael-mellul-la-femme-qui-voulait-faire-tomber-cantat_2019271.html
PermalienPermalien 07.07.18 @ 23:43

En réponse à: Passionnant, ce moteur, et ce qui s'en dit

bk [Membre]





PermalienPermalien 26.03.18 @ 19:59

En réponse à: Qu'est-il arrivé à Maître Yael Mellul ?

bk [Membre]


PermalienPermalien 19.03.18 @ 20:26

En réponse à: Une petite bafouille à ma banque, à ma conseillère

bk [Membre]

PermalienPermalien 03.02.18 @ 13:21

En réponse à: On nous annonce la disparition des #FEMEN en Europe

bk [Membre]


PermalienPermalien 11.01.18 @ 00:12

En réponse à: « Place Beauvau », un nouveau livre, fait réagir

bk [Membre]







PermalienPermalien 06.04.17 @ 18:14

En réponse à: Au conseil municipal de Fresnes, dans le Val-de-Marne, encore

bk [Membre]

PermalienPermalien 05.04.17 @ 16:47

En réponse à: Au conseil municipal de Fresnes, dans le Val-de-Marne, encore

bk [Membre]

PermalienPermalien 05.04.17 @ 13:41

En réponse à: Au conseil municipal de Fresnes, dans le Val-de-Marne, encore

bk [Membre]







PermalienPermalien 03.04.17 @ 01:08

En réponse à: Au conseil municipal de Fresnes, dans le Val-de-Marne, encore

bk [Membre]




PermalienPermalien 02.04.17 @ 01:56

En réponse à: Au conseil municipal de Fresnes, dans le Val-de-Marne

bk [Membre]

PermalienPermalien 01.04.17 @ 14:11

En réponse à: Re: Votre réclamation auprès du Défenseur des droits. Référence à ...

bk [Membre]




PermalienPermalien 31.03.17 @ 20:53
Juillet 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Mentions légales







Rechercher

powered by b2evolution free blog software

©2018 by bk | Contact