L'assistance éducative ou ce qui s'y apparente
Car il faut bien s'occuper, entre deux audiences

Derniers commentaires

En réponse à: Des nouvelles de l'ARSEA Alsace

bk [Membre]









PermalienPermalien 01.10.21 @ 18:44

En réponse à: Des nouvelles de l'ARSEA Alsace

bk [Membre]



PermalienPermalien 29.09.21 @ 15:12

En réponse à: Des nouvelles de l'ARSEA Alsace

bk [Membre]
Les mots pour faire rire, ou à copier/coller pour un kit de comm':

"Nous sommes choqués par ce que nous apprenons", a réagi Carmen Kleindienst, chargée de la communication à l'Association régionale spécialisée d'action sociale d'éducation et d'animation (Arséa), qui gère une cinquantaine de structures, dont ces deux centres. L'association condamne "sans appel de tels comportements (...) s'ils devaient être avérés" et dont l'Arséa n'avait pas connaissance, a-t-elle ajouté. Des enquêtes interne et administrative ont été diligentées.

[...] Cet éducateur, licencié récemment après plusieurs années dans la structure, "nous [avait] laissé entendre qu'il avait des révélations à faire", sans en préciser la nature ni porter plainte, a relevé Carmen Kleindienst, qui s'interroge sur la "temporalité" des révélations.


De source https://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/bas-rhin-enquete-pour-violences-aggravees-sur-des-mineurs-en-centres-educatifs_2120738.html
PermalienPermalien 22.08.21 @ 05:08

En réponse à: Des nouvelles de l'ARSEA Alsace

bk [Membre]
PermalienPermalien 22.08.21 @ 03:56

En réponse à: Des nouvelles de l'ARSEA Alsace

bk [Membre]
PermalienPermalien 21.08.21 @ 22:26

En réponse à: « Une presse libre...mais pas trop »

bk [Membre]
Parmi les Afghans qui ont quitté le pays mercredi 18 août, une jeune interprète, Jamail, avec laquelle les équipes de France Télévisions ont collaboré à plusieurs reprises. "[Les talibans] mentent sur tout, pense cette dernière. Je suis allée parler à un taliban pour qu'il laisse rentrer une famille a l'ambassade, il m'a criée dessus en me disant : 'Tu es une fille, comment tu oses me parler ?'".

Extrait de source https://www.francetvinfo.fr/monde/afghanistan/afghanistan-kaboul-sous-le-joug-des-talibans_4742513.html
PermalienPermalien 19.08.21 @ 23:26

En réponse à: « Une presse libre...mais pas trop »

bk [Membre]
De Facebook encore, une opinion de ce jour. Une opinion qu'on est en droit de partager?

Bernard Bigenwald
Bruno Kant Bien évidemment, il fallait entendre tout le monde, mais avant la rafle, et tous les gamins, mineurs comme majeurs auraient bien rigolé des accusations saugrenues contre ROSSI. Ensuite, trop tard, il fallait le faire aussi, pour tous, ce qui n'a pas été le cas, et qui démontre que tout ça n'est qu'une scandaleuse pantalonnade. Trois institutions : Conseil Départemental, gendarmerie et parquet de Chalon ont merdé lamentablement, et font tout pour le dissimuler derrière le paravent du principe de précaution et de l'intérêt supérieur de l'enfant. C'est une honte totale !
PermalienPermalien 19.08.21 @ 18:19

En réponse à: « Une presse libre...mais pas trop »

bk [Membre]
Et de Facebook encore, en réponse à Bernard, cela s'y perdrait:

Bruno Kant
Bernard Bigenwald Il aurait surtout fallu que tous les mineurs et jeunes majeurs présents au jour de la rafle aient été auditionnés immédiatement. Idem pour tous les majeurs présents ou habituellement présents sur place. On ne peut que déplorer que la gendarmerie et le procureur n'avaient rien prévu de tel. Au lieu de quoi, un an plus tard, pour le procureur, la gendarmerie tendait donc à conclure qu'il aurait pu depuis y avoir eu pressions par le "guru" ou le "patriarche" sur des témoins ou sur des supposées victimes... Il aurait été intéressant d'en savoir plus également sur ce qui avait motivé cette descente en force et nombre, mais ce chapitre semble encore être particulièrement creux au dossier de la gendarmerie: "Tant de questions sans réponses... Quels sont les éléments probants qui ressortent de l'enquête?" Rien. On nous priera d'attendre maintenant l'issue et les conclusions des ultimes nouvelles investigations. C'est une stratégie: "faute d'avoir trouvé, on va chercher encore, pendant 2 à 4 ans de plus". https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2021/02/15/saone-et-loire-le-directeur-d-un-centre-pour-ados-en-difficulte-soupconne-de-violences
PermalienPermalien 19.08.21 @ 15:52

En réponse à: « Une presse libre...mais pas trop »

bk [Membre]
Vu sur Facebook, daté du 18, 8h34:

Bernard Bigenwald
J'ai essayé de faire passer un commentaire sur votre site, mais ça bloque. Voici ce commentaire : "Je regrette d'autant moins le terme de rafle que j'ai utilisé dans mes nombreux billets sur Médiapart, qu'il traduit fidèlement ce que m'ont décrit les différents témoins de la scène. Naturellement, pour un magistrat de Chalon, ça la fout mal qu'on emploie un terme pareil quand il s'agit de pratiques décidées en commun par l'Aide Sociale à l'Enfance du département, et par le parquet de Chalon, pétris l'une et l'autre de bonnes intentions salvatrices. De pauvres enfants étaient censés être sauvés de maltraitants, voire pire, peut-être d'abuseurs. Mais quand des gamins qui n'ont à se plaindre de rien sont embarqués en un temps très court, leurs affaires emportées à la va-vite, que l'un se cache sous un billard, que l'on doit le tirer de force par les pattes, qu'un autre pleure et montre des signes de déprime, qu'un autre enfin pête les plombs le soir même et doit être emmené à l'hôpital psychiatrique de Bourg-en-Bresse, quel mot convient ? La gendarme qui m'a fait condamner provisoirement, car j'ai fait appel bien entendu, et j'irai en cassation même s'il le faut, banalise au maximum les résultats de son "Information Préoccupante ", et sa supérieure qui était ce jour-là successivement dans deux lieux éloignés l'un de l'autre de 8 km (Frontenaud et Louhans), banalise aussi: "ils semblaient habitués" (sic). Pas un mot sur le gamin terrorisé qui se planquait. La responsable de l'ASE fait un tableau encore plus cynique : c'est tout juste si ce n'est pas Rossi qui est maltraitant, alors que lui et sa femmes font le maximum pour que les choses se fassent de manière correcte, alors que l'ASE a prévu des sacs-poubelles pour ramasser les affaires des gamins, et que ces derniers ont des valises plus présentables pour emmener leurs affaires dans des conditions correctes. Fort heureusement, une autre relation est faite par une agent de l'ASE, et qui est plus exacte, reconnaissant les pleurs de l'un et l'attitude prostrée d'un autre. La brave gendarme qui met en cause ma relation n'était pas là, m'accuse de broder sans savoir, d'exagérer le nombre de gendarmes, réduit leur nombre à 10, alors que sa supérieure hiérarchique qui était là, en reconnait 13, en dehors d'elle, probablement. Dans l'hypothèse la plus basse, puisque le PSIG est intervenu, et je ne sais pas s'il est inclus dans le chiffre cité, cela fait au minimum 23 personnes pour s'emparer de 4 gamins qui ne demandaient rien à personne, et qui n'ont été sauvés de rien, puisque, que je sache, 22 mois plus tard, pas un de ceux qui ont été entendus ne s'est plaint de maltraitance ! L'ASE de Saône-et-Loire a réussi à inventer la maltraitance sans maltraités ! Rossi n'a été entendu lui-même qu'au bout d'un an tout juste, et le gendarme qui a bouclé la synthèse de l'enquête le présente comme une espèce de "patriarche" avec des qualificatifs qui suintent les préjugés totalement infondés. A noter que cette synthèse dégoulinante d'approximations et de délires conclut par un "pas de fumée sans feu" (textuellement), qui nous ramène aux procès du Moyen-Âge. Bref, toute cette affaire est une tragique clownerie qui déshonore tant l'ASE que la gendarmerie et le parquet de Chalon. Quand on s'attaque à 3 institutions liguées pour dissimuler leurs bourdes, on en fait les frais, du moins tant que les choses sont examinées sur le département même où elles se sont produites. La Saône-et-Loire, au travers de cette affaire, apparait comme une république bananière, et les institutions qui devraient concourir à la protection de l'enfance s'en tiennent aux déclarations lénifiantes ("le principe de précaution" et "l'intérêt supérieur de l'enfant") , mais se foutent des enfants comme de l'an quarante. Pour ma part, non seulement la brave gendarme qui m'a fait condamner parce que je ne faisais qu'exprimer une opinion légitime sur toutes ses erreurs avec des éléments objectifs que le tribunal a feint d'ignorer, a tant déterminé le cours de l'enquête qu'elle a réussi à ce que mon témoignage soit écarté, mais encore on a abouti à ce qu'un témoignage écrit de 25 pages, envoyé au mois d'août 2020 à la gendarmerie de Louhans n'apparaisse pas dans le dossier. La lecture de ce dossier fort épais n'a naturellement pas permis au procureur de Chalon de faire autre chose que de relancer une nouvelle enquête judiciaire ; cela fait au total plus de 4 ans d'enquête au sujet d'un LVA sans qu'on arrive à conclure, et tout ça parce qu'elle a été déterminée sur des balivernes de délirants et les propos d'une ado qui avait passé trois jours à chichonner, et qui a reconnu officiellement depuis (ce qu'a eu le culot de nier la gendarme dans sa plainte) qu'elle n'avait pas été maltraitée au LVA. Bref, que du flan dans cette affaire, mais les trois institutions qui ont dérapé essayent de faire croire encore que c'est du béton armé. Quel fonctionnement pitoyable ! Il faut absolument que tout cela soit examiné ailleurs qu'en Saône-et-Loire pour un peu d'objectivité ! "
PermalienPermalien 19.08.21 @ 15:23

En réponse à: Frontenaud : quatre mômes arrachés et déplacés, pourquoi?

bk [Membre]
PermalienPermalien 04.12.20 @ 00:12

En réponse à: « Français, ça suffit ! Où sont tes Lumières ? Réveille toi ! »

bk [Membre]



PermalienPermalien 21.11.20 @ 15:40

En réponse à: « Français, ça suffit ! Où sont tes Lumières ? Réveille toi ! »

bk [Membre]
PermalienPermalien 21.11.20 @ 15:36

En réponse à: « Français, ça suffit ! Où sont tes Lumières ? Réveille toi ! »

bk [Membre]



PermalienPermalien 18.11.20 @ 19:54

En réponse à: « Français, ça suffit ! Où sont tes Lumières ? Réveille toi ! »

bk [Membre]
PermalienPermalien 18.11.20 @ 17:42

En réponse à: « Français, ça suffit ! Où sont tes Lumières ? Réveille toi ! »

bk [Membre]






PermalienPermalien 18.11.20 @ 01:09

En réponse à: « Français, ça suffit ! Où sont tes Lumières ? Réveille toi ! »

bk [Membre]



PermalienPermalien 17.11.20 @ 10:34

En réponse à: « Français, ça suffit ! Où sont tes Lumières ? Réveille toi ! »

bk [Membre]
PermalienPermalien 16.11.20 @ 23:37

En réponse à: « Français, ça suffit ! Où sont tes Lumières ? Réveille toi ! »

bk [Membre]
PermalienPermalien 16.11.20 @ 20:24

En réponse à: « Français, ça suffit ! Où sont tes Lumières ? Réveille toi ! »

bk [Membre]



PermalienPermalien 16.11.20 @ 14:11

En réponse à: « Français, ça suffit ! Où sont tes Lumières ? Réveille toi ! »

bk [Membre]






PermalienPermalien 16.11.20 @ 12:44
Juin 2022
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      



Mentions légales



Rechercher

powered by b2evolution free blog software

© Bruno Kant | Mentions légales