February 12, 2008

Paris : opération de police dans le 13e


JEUNES.
Etudiants le jour, sans logement la nuit
mardi 12 février 2008 | Le Parisien, extrait

La galère du logement, la plupart des étudiants connaissent. Mais ils sont de plus en plus nombreux à dormir dans des abris de fortune : squats, centres d'hébergement d'urgence, caravanes... L'Unef tire une nouvelle fois le signal d'alarme.

ILS SQUATTENT des immeubles inoccupés, se réfugient pour la nuit dans un centre d'hébergement d'urgence, cauchemardent dans leur voiture, une camionnette ou un garage aménagé. Ils dorment dans un mobile home ou une caravane dans un camping situé à deux pas de la fac, s'incrustent une semaine chez un pote avant de récidiver, une semaine plus tard, chez un autre copain... Certaines iraient même jusqu'à partager le lit d'un propriétaire pervers pour trouver un toit !

Les services de la préfecture de police (PP) sont intervenus ce matin dans un foyer de travailleurs situé dans le XIIIe arrondissement de Paris pour y effectuer des contrôles sur les conditions d'hébergement, a-t-on appris auprès de la PP.

Cette opération, conduite par 400 policiers, a abouti à une centaine d'interpellations, selon une source policière. Elle avait été programmée il y a quelques semaines mais avait alors été reportée, selon la même source. C'est une des opérations de ce type les plus importantes menées depuis plusieurs mois dans la capitale. Elle a débuté à 6h00 et était toujours en cours peu après 8h00, toujours selon cette source.

Lors d'une bousculade au cours de l'intervention, deux résidents ont été légèrement blessés, selon la police.

Les policiers agissant sur commission rogatoire d'un juge parisien ont procédé au contrôle de ce foyer hébergeant des travailleurs dans des conditions contraires à la dignité humaine, selon la Préfecture de police.

Le magistrat instructeur est saisi d'une information judiciaire visant notamment des faits d'hébergement de plusieurs personnes dépendantes dans des conditions incompatibles avec la dignité humaine
, de faux documents administratifs et d'usage et d'aide au séjour irrégulier.

Source : AFP, le Figaro
Paris : opération de police dans le 13e

La secrétaire d'Etat à la solidarité Valérie Létard évalue à 400.000 le nombre d'emplois à créer d'ici 2015 dans le secteur de la dépendance des personnes âgées et handicapées, aujourd'hui dans un entretien aux Echos.

"Nous estimons les besoins à 400.000 emplois à l'horizon 2015, dont la moitié liés à des remplacements de départ à la retraite et l'autre moitié correspondant à des créations nettes", déclare la ministre.

Ainsi, au total, "plus de 1,1 million d'emplois seraient au service des personnes dépendantes en 2015", date à laquelle les plus de 75 ans représenteront 13,3% de la population, contre 8% aujourd'hui, indique Mme Létard.

Source : AFP, le Figaro
Dépendance : 400.000 emplois à créer


Logement
Intervention policière dans un foyer de travailleur du XIIIe
mardi 12 février 2008, 8h28 | leparisien.fr

Les services de la préfecture de police (PP) sont intervenus ce matin dans un foyer de travailleurs situé dans le XIIIe arrondissement de Paris pour y effectuer des contrôles sur les conditions d'hébergement, a-t-on appris auprès de la PP.

Les policiers, agissant sur commission rogatoire d'un juge parisien, ont procédé au contrôle de ce foyer hébergeant des travailleurs dans des conditions contraires à la dignité humaine.

Le magistrat instructeur est saisi d'une information judiciaire visant notamment des faits d'hébergement de plusieurs personnes dépendantes dans des conditions incompatibles avec la dignité humaine, de faux documents administratifs et usage et d'aide au séjour irrégulier.

L'information judiciaire a mis en évidence l'existence de filières de logeurs hébergeant à prix fort des travailleurs migrants dans des conditions insalubres. Ce foyer présente un taux d'occupation de deux fois supérieur à la capacité d'accueil, a indiqué la Préfecture de police.

Cette situation présente des risques très importants en matière de sécurité des bâtiments, de salubrité et d'hygiène alimentaire :
délabrement accéléré du bâtiment, présence d'insectes et rongeurs, encombrement des accès de secours, risques d'incendie, malgré divers travaux entrepris par l'organisme gestionnaire.

Ont été associés à cette opération la direction des services vétérinaires et les contrôleurs de sécurité de l'habitat de la préfecture de police. Ce dernier service avait d'ailleurs émis un avis défavorable à la poursuite de l'exploitation du foyer dans les conditions actuelles dès le 6 février 2006.


- Une centaine d'interpellations -


Posted 15 years, 9 months ago on February 12, 2008
The trackback url for this post is http://justice.cloppy.net/b.blog/bblog/trackback.php/2097/

Add Comment

( to reply to a comment, click the reply link next to the comment )

 
Comment Title
 
Your Name:
 
Email Address:
Make Public?
 
Website:
Make Public?
 
Comment:

Allowed XHTML tags : a, b, i, strong, code, acrynom, blockquote, abbr. Linebreaks will be converted automatically.

 
Captcha:
captcha image

Please type the content of the above image into the following form-field.